lundi 27 juin 2011

Tel père, Tel fils !

Une étude réalisée par une université de Prague montrerait qu'un homme a davantage de chance de tromper son épouse si son père fut été infidèle. Les femmes ne seraient cependant pas impactées du comportement de leur mère.

L'étude s'est portée sur 86 couples interrogés sur leur relations, leurs attitudes et antécédents. Le comportement des hommes est uniquement motivé par le sexe peut importe sa vie personnelle alors que les femmes trompent lorsque qu'elles sont insatisfaites ou déçues.

Qu'en pensez-vous ? Faut-il commencer par enquêter sur la vie sentimentale de son père ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire