lundi 7 mars 2011

La voix comme indicateur de fidélité ?

Un nouvelle étude réalisée par des chercheurs Canadiens et Écossais révèlent que les hommes à la voix grave et les femmes à la voix aiguë sont davantage perçus comme enclin à l'infidélité.

Durant l'enquête, 54 hommes et 61 femmes devaient écouter 2 versions de clip enregistrés par une voix masculine et une voix féminine modifiée électroniquement.

Les chercheurs pensent que ce sentiment est directement lié aux hormones. En effet, le taux de testostérone est significativement plus élevé chez les hommes ayant une voix grave. Idem pour les femmes à la voix aiguë, dont le niveau d’œstrogènes est plus élevé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire