mardi 30 mars 2010

La Fucking Hell Beer arrive sur le marché

Un brasseur a gagné le droit de commercialiser une bière sous le nom "Fucking HELL Beer", le nom avait été initialement rejeté par l'office européen des brevets car le nom contenait un juron. Mais la brasserie a prouvé que le village "Fucking" existe réellement du coup les fonctionnaires européens ont été contraints de l'accepter.
Le porte-parole de la brasserie a déclaré : "En allemand le mot bière blonde se dit "Helles Beer", donc nous avons fait breveter le nom "Fucking Hell", ce qui signifie bière de Fucking. Je ne comprend pas pourquoi l'office des brevets a pensé à autre chose, ils doivent avoir l'esprit tordu." Pour information, le village Fucking se trouve au nord de Salzburg près de la frontière allemande.

1 commentaire:

  1. Bon, alors, quelques précisions…

    1. C’est pas l’European Patent Office à Munich, c’est l’Office pour l’Harmonisation des marques dans le Marché Intérieur (OHMI) à Alicante, qui a fini par accepter l’enregistrement de la marque suite à un recours après une première décision négative.

    2. L’énoncé de la marque est « Fucking Hell » et non « Fucking Hell Beer »
    (cf la notice ici : http://oami.europa.eu/CTMOnline/RequestManager/en_Detail_NoReg?idstatus=*&transition=ResultsDetailed&application=CTMOnline&language=en&deno=&source=search_basic.jsp&idappli=006025159&denoselect=2&listType=1#)

    3. Il s’agit d’une marque figurative, c’est-à-dire que le graphisme est enregistré, mais NON les mots « Fucking Hell » eux-mêmes (ou le nom lui-même). En effet, Fucking Hell étant censé signifier « blonde de Fucking », c’est une expression descriptive, et la législation prévoit qu’une marque, pour être enregistrable, doit être distinctive (donc non descriptive).

    RépondreSupprimer